VOTE | 231 fans |

Script vf du 119

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

119 – Une dimension trop réelle

Sur P3R-233.

Jack : J’adore l’ambiance qui se dégage de cet endroit.

Teal’c : Ils sont déjà passés. Ces appareils ont été endommagés par des armes Goa’uld. Je suppose que ca remonte à plusieurs décennies.

Daniel : Aucune trace de vie.

Sam : Daniel. Est-ce que vous avez déjà vu ces symboles ?

Daniel : Non. Cette planète est totalement inconnue.

Daniel : Je me demande ce qu’il y’a derrière cette porte au fond.

Jack : Allez inspecter le reste avec Carter.

Daniel et Sam partent dans la direction de la pièce en question.

Jack : Oh oh… Teal’c ? A votre avis, ca vient de chez vous ce machin ?

Teal’c : Nous devons retourner sur Terre immédiatement.

Jack : Pourquoi ? Qu’est-ce que c’est ?

Teal’c : Le masque symbole de Korosh-ni. A l’intention de tout Goa’uld ou Jaffa qui pourrait passer la porte. C’est une interdiction formelle d’approcher.

Jack : Sinon quoi ? Ca déclenche un mécanisme ?

Teal’c : Non. Ca sert à prévenir leurs explorateurs que cette zone est totalement détruite et contaminée. L’atmosphère de cette planète a été chargée de particules hautement radioactives.

Jack : Aaaah.

Teal’c : Afin que personne ne puisse survivre. Ni même la visiter.

---

Dans l’autre salle.

Daniel : Je crois que c’était un labo.

Sam : A quoi vous voyez ca ?

Daniel : Ces objets qu’ils ont dû rapporter d’autres planètes pour les étudier. Ils sont tous étiquetés. Ca c’est une idole Maya. Ca c’est un cône en argile du Lagash avec des inscriptions cunéiformes dessus.

Jack : Carter ! Daniel !

Sam : On a trouvé la boutique souvenirs mon colonel.

Jack : On rentre à la base.

Daniel : Quoi ? Mais cet endroit est une mine d’or. On n’a jamais rassemblé autant d’objets de différentes civilisations disparues.

Jack : J’m’en fiche complètement. On y va. En route.

Teal’c et Jack repartent vers la porte.

Sam : Dommage.

Et elle suit les deux autres.

Daniel : Ah bon. Vous vous en fichez.

Daniel tente de récupérer certains objets.

Jack (au loin) : Daniel on s’en va !

Daniel touche un miroir dans lequel il ne se reflète pas.

Daniel : Venez m’aider !! J’ai un trouvé un truc. C’est trop lourd, j’peux pas le porter tout seul mais il faut absolument… (Se rend compte qu’il est seul) Le prendre. Jack ? Vous êtes là ? Sam ? Teal’c ? Oh c’que ca m’agace quand ils me laissent tomber comme ca.

Il compose les coordonnées de la Terre.

---

SGC, salle d’embarquement.

Harriman : Fermez l’iris !

Daniel regarde l’iris se fermer et se retourne pour découvrir des soldats pointant leur arme sur lui.

Soldat : Main sur la tête. Exécution ou nous serons obligés de tirer.

Daniel : Qu’est-ce que ca veut dire ?

Soldat : Veuillez vous identifier.

Daniel : Daniel Jackson, SG1.

Hammond entre.

Daniel : Général ? Qu’est-ce qu’il se passe ?

Hammond : Général ? Vous voyez des étoiles sur mon uniforme ?

Soldat : Colonel, il prétend être de SG1.

Daniel : Colonel ?

Hammond : Où est-ce que vous vous êtes procuré un désactivateur antiradar SG1 ?

Daniel : Mais de quoi vous parlez ?

Voix : Voyageur non autorisé dans le silo.

Hammond : Et tout d’abord, qui êtes-vous ?

---

Générique

---

Salle d’IRM.

Daniel : Je vous répète que je suis le docteur Daniel Jackson, SG1. Demandez à Jack O’Neil ! Ou à Samantha Carter. Je fais équipe avec eux.

Femme : L’IRM est prêt.

Daniel : Je n’suis pas un Goa’uld. Ne m’faites pas ca. Je travail avec vous. Je n’suis pas un ennemi. Je suis le docteur Daniel Jackson. J’exige de voir  le colonel O’Neil.

Soldat : Vous voulez dire le général O’Neil.

---

Salle de détention. Daniel se réveille.

Daniel : Ouvrez ! Laissez-moi parler à O’Neil !

Un soldat ouvre la porte et Catherine entre.

Daniel : Catherine ?

Catherine : Vous connaissez mon nom ?

Daniel : Bien sur. Vous ne connaissez pas le mien ?

Catherine : Docteur Daniel Jackson, linguiste, spécialisé en Egypte ancienne et célèbre pour ses thèses controversées. Et j’aimerais bien comprendre comment vous avez pu atterrir dans mon unité.

Daniel : Comment j’ai… Votre unité ? Vous allez me dire c’qui s’passe Catherine ?

Catherine : Et j’aimerais que vous m’appeliez docteur Langford. Vous portiez un localisateur à votre arrivée. Au code SG1. Où est-ce que vous l’ave obtenu ?

Daniel : Où est-ce que j’l’ai… A votre avis. Ici. Avant de partir du centre de commande. Aujourd’hui. Il y’a à peine quelques heures. En voyage de reconnaissance sur P3R-233.

Catherine : Mais enfin qu’est-ce que vous me racontez ? C’est la première fois que vous pénétrez dans cette base.

Daniel : Ah. Je vois. Euh… C’est moi qui ai décrypté les symboles. Votre équipe n’arrivait pas à traduire le cartouche trouvé à Gizeh. J’étais volontaire dans la première mission qui a traversé la porte des étoiles vers la planète Abydos. Et à moins que je délire et que je ne sois complètement dingue et bon à enfermé, je fais maintenant partie du SG1.

Catherine : Alors faites-vous examiner.

Daniel : Quoi ? C’est une blague ?

Catherine : J’ai supervisé l’équipe qui a traduit le cartouche découvert à Gizeh.

Daniel : Ils ont réussi ?

Catherine : Je l’admets. Nous nous sommes appuyés sur votre travail. Je vous ai même rencontré lors d’une conférence pour vous proposer de nous aider. Vous avez refusé.

Daniel : J’ai dit non ?

Catherine : Et brutalement qui plus est.

Daniel : J’ai été brutal ?

Catherine : (soupir) L’IRM confirme que vous n’êtes pas un Goa’uld.

Daniel : Je pourrais voir le capitaine Carter ?

Catherine : Samantha Carter ?

Daniel : Oui.

Catherine : Elle n’est pas capitaine. C’est une civile. Elle effectue des recherches en astrophysique et je n’peux pas la déranger pour le moment. Vous n’avez donc aucune explication à me fournir ?

Daniel : Enfin non ! Catherine ! Je veux dire docteur Langford. Je n’y comprends strictement rien. Ca… Ca fait deux ans que je fais parti de SG1 ! Et que vous, vous n’y êtes plus !

Catherine : Je vous demande pardon ?

Daniel : Vous avez abandonné. Ou en tout cas l’armée vous a forcée à prendre votre retraite et en ce moment vous devriez être en pleine lune de miel avec Ernest.

Catherine : Avec qui ?

Daniel : Votre ami. Celui qui a passé la porte à l’époque où votre père dirigeait les recherches en 45.

Catherine : …

---

Dans le bureau d’O’Neil.

Hammond : On a localisé que 60% des sites jusqu’à la base 3 Delta. La sonde est encore en exploration.

Catherine : Excusez-moi de vous interrompre mais c’est urgent.

Jack : Non non, je vous en prie. Qu’est-ce qu’il se passe ?

Catherine : Vous devriez parler au jeune homme qu’on a intercepté.

Jack : Maintenant ?

Catherine : Combien de temps il nous reste ?

Jack : Pourquoi ?

Catherine : Il sait des choses étonnantes. Je pense qu’il pourrait nous aider.

---

Salle de briefing.

Daniel : Jack !

Jack : Ecoutez, on risque une attaque d’une minute à l’autre. Je n’sais pas qui vous êtes mais le docteur Langford dit que vous auriez des informations.

Daniel : Alors là ca devient vraiment aberrant. Il y’a tout juste quelques heures, cette base n’avait rien à voir avec maintenant. Enfin il y’a quand même des similitudes, je veux dire… C’est… C’est toujours vous… Mais en différent.

Jack : Alors qu’est-ce que vous pouvez me dire des Goa’uld ?

Daniel : Des quoi ?

Jack : Les Goa’uld. Vous les connaissez ?

Daniel : Euh… Oui.

Jack : Ben alors je vous écoute.

Daniel : Très bien. Ca va peut-être vous paraitre complètement absurde, mais dans mon souvenir, vous étiez avec moi chaque fois qu’on a visité une nouvelle planète. Tout c’que je sais vous devez également l’savoir. Regardez, je fais parti de la mission SG1 avec vous, le capitaine Carter et Teal’c ! D’ailleurs où il est Teal’c ? Le grand balèze avec l’emblème doré, le Goa’uld typique. Vous ne pouvez pas l’avoir oublié !

Jack : Un Jaffa ?

Daniel : Oui. C’est devenu notre ami.

Jack : Flanquez-moi ce rigolo en cellule !

Catherine : Comment a-t-il franchi la porte ? Comment connait-il tout cela ?

Daniel : Et puisque vous avez résolu l’énigme de la porte sans moi, est-ce que vous êtes allé sur Abydos avec l’intention de faire sauter une bombe thermonucléaire ?

Jack : Qui vous a raconté ca ?

Daniel : Vous vouliez mourir depuis que votre fils avait eu cet accident et… Il s’est fait tué en jouant avec votre arme de service.

Catherine : Je vous jure qu’on ne lui en a pas parlé.

Daniel : Et est-ce que vous avez découvert Chu’lac ?

Catherine : Chu’lac ? Qu’est-ce que c’est ?

Daniel : La planète des jaffas. Leur planète d’origine.

Catherine : Vous avez leurs coordonnées ?

Daniel : Oui. Vous voulez que j’écrive leurs coordonnées ?

Catherine : Oui.

Daniel : Donc si aucun de vous n’est passé à Chu’lac, vous ne pouvez pas avoir fait la connaissance de notre ami Teal’c.

Jack : Teal ?

Daniel : Non. Teal’c ! C’est pas vrai… C’est un cauchemar !

Sam arrive.

Daniel : Sam !

Sam : Je le connais ?

Catherine : C’est le docteur Jackson.

Daniel : Bien sur.

Catherine : Le jeune homme qui est arrivé par la porte des étoiles.

Jack : Dernier bilan docteur ?

Sam : Nous avons perdu Washington et Philadelphie.

Daniel : Je ne comprends pas. Comment ca perdu ?

Jack : Montrez-lui.

---

Salle des commandes.

Harriman : Demandez confirmation. C’est trop faible, doit y’avoir une erreur.

Femme : Je n’crois pas qu’ils pourront faire mieux.

Catherine : Tous les points rouges que vous voyez sont les villes qu’ils ont détruites.

Homme : Docteur Carter, ils parlent du dernier raid aérien.

Tv : … Mais malgré la contre offensive des forces armées, les vaisseaux extraterrestres continuent leur progression vers l’intérieur des terres, anéantissant tout sur leur passage.

Daniel : Les Goa’uld ?

Sam : On est en guerre depuis une quinzaine de jours.

Tv : Ils détruisent ville après ville méthodiquement, éradiquant toute forme de civilisation en moins de quelques heures. Après la côte Est, c’est au tour de l’Arkansas de se préparer à l’inévitable. Car toutes nos tentatives de communication avec leurs pilotes sont restées sans réponse. C’est la plus terrible et la plus radicale de toutes les guerres qu’a connue l’humanité et qui pourrait conduire à son extinction définitive.

---

Salle de Briefing.

Daniel : Là, j’en suis au point où j’attends le moment où je vais me réveiller en sursaut dans mon lit.

Catherine : Et vous avez trouvé ca sur la planète dont vous nous parliez ?

Daniel : Euh… Oui. A l’exception du fusil et de la grenade. C’était dans une sorte de labo, où ils devaient réunir tous les objets en provenance d’autres planètes. Il y’avait aussi un grand panneau lumineux, comme une sorte de miroir qui était peut-être fait en naquada, l’un des éléments de la porte. Jack m’a appelé pour partir et j’ai touché le panneau.

Catherine : Original. A quoi ca sert ?

Daniel : Je n’en ai aucune idée.

Catherine : Vous disiez avoir touché le miroir.

Daniel : Et bien en fait j’ai d’abord touché cette chose, puis j’ai entendu un grésillement et le panneau s’est mit à briller.

Catherine : Donc cet appareil sert à l’activer.

Daniel : Et quand  j’ai touché le panneau il y’a eu un éclair. J’ai reçu une petite décharge. Une sorte de choc électrique. Et j’ai voulu rejoindre Jack, Sam et Teal’c…

Catherine : Le jaffa qui avait choisi de combattre à vos cotés ?

Daniel : Oui mais quand je suis arrivé près de la porte, ils n’étaient plus là. Personne. Donc j’en ai conclu qu’ils étaient repartis sans moi, alors j’ai enclenché les coordonnées de la Terre, j’ai activé l’écran central… Qu’est-ce qu’ils fabriquent avec cette bombe ?

Haut-parleur (Walter) : Chevron 1 enclenché.

---

Salle des commandes.

Homme : Le lancement aura lieu d’ici quelques minutes. Des techniciens sont en train de vérifier.

Harriman : Chevron 2, enclenché.

Homme : Position : 1-1.7 ; puissance à 30%

Harriman : Chevron 3, enclenché.

Sam : On ne devrait pas s’en tenir à une reconnaissance des sites grâce à la sonde sur Bêta 4 ?

Jack : Il est plus important de stopper l’attaque, puisqu’on en a l’occasion.

Daniel : Ca veut dire quoi les sites Bêta 4 ? De quoi elle parle ?

Harriman : Chevron 4, enclenché.

Catherine : Nous évacuons sur une autre planète ceux que nous pouvons : biologistes, chercheurs, chefs d’états…

Harriman : Chevron 5, enclenché.

Daniel : Vous envoyez une arme nucléaire sur Chu’lac ?

Jack : Ca vous pose un problème ?

Daniel : Les jaffas ne font qu’obéir, ce sont des esclaves.

Jack : Je vais résumer la situation dans laquelle nous sommes. Nous estimons les chances de survie de la Terre à moins de 1,5 sur un milliard.

Harriman : Chevron 6, enclenché.

Jack : Vos petits copains jaffas ont déjà éliminé la moitié du monde. Donnez-moi une seule bonne raison de ne pas riposter là où je le peux.

Harriman : Chevron 7, enclenché.

Daniel : Ils n’ont pas le choix.

Jack : Envoyez la bombe.

Harriman : Procédez au déploiement.

Haut-parleur : Cible verrouillée.

Jack : Tout le monde évacue la rampe jusqu’à ce que la prochaine tête soit chargée.

Daniel : Vous savez que les planètes Goa’uld sont principalement peuplées de civils innocents ?

Jack : A moins que cet homme n’ai d’autres renseignements utilisables, je ne veux plus le voir.

Jack quitte la salle.

Daniel : J’vais me réveiller, c’est un rêve. J’vais me réveiller, je rêve. Je rêve. Serait-il possible que… Que quelque chose ai bloqué le mécanisme de porte et qu’elle m’ai renvoyé dans une version totalement apocalyptique de l’univers d’où je viens réellement ?

Sam : Non c’est improbable. Ce système utilise l’espace-temps pour créer un couloir qui nous permet de traverser l’univers plus vite que la lumière. Il ne génère pas de réalité alternative.

Daniel : Réalité alternative ?

Sam : Et bien d’un point de vue hypothétique, on suppose qu’il existe un nombre infini de dimensions parallèles, chacune contenant une autre probabilité de la réalité.

Daniel : Et bien il faut croire que d’un point de vue pratique, je pourrais avoir découvert l’une d’elle.

Catherine : Découvert quoi ?

Daniel : C’que Sam vient de dire. Une… Une réalité alternative. Un monde parallèle. Sinon comment justifier que je vous connaisse. Que tout soit tellement pareil et différent.

Sam : D’après la théorie, il y’aurait une multitude d’univers symétriques. Certains pouvant être très éloignés, et d’autres presque parfaitement analogues mais…

Daniel : C’est la seule explication logique. J’n’ai rien à faire là. C’n’est pas mon univers. Je suis juste tombé, ha haha, dans une autre dimension.

Sam : Oui mais la porte n’a pas pu provoquer ca.

Catherine : Ca n’est peut-être pas la porte qui est à l’origine de cette erreur.

Sam : C’est quoi à votre avis ?

Catherine : Il a trouvé un miroir. Surement fabriqué en naquada sur P3R-233.

Daniel : Et tout a commencé après que j’l’ai touché.

Sam : P3R-233 ?

Daniel : Quoi, vous y êtes passé ?

Sam : Oui !

Harriman : Porte numéro 3 détruite.

Sam : Bloquez les panneaux externes et gardez l’iris verrouillé.

Femme : Docteur Carter, AF1 (Air Force One) nous envoi un message codé.

Sam : Prévenez le général O’Neil. Catherine, les voyageurs en exil doivent être briefés et prêts à partir dans la seconde.

Catherine : Bien.

Homme (au loin) : Activité anormale dans le secteur 2. Suivez la progression sur le radar. Le dernier barrage de sécurité a été forcé. Passez en alerte et coupez tous les accès aux couloirs. Dispositif 251 en position d’attente.

Daniel s’installe devant un ordinateur et cherche des informations sur lui.

Daniel : Adresse inconnue, numéro de téléphone inconnu, dernier lieu de résidence connu : Egypte en 1997.

Il va voir la carte « aux points rouges ».

Daniel : Oh oh…

Sam : Quoi ?

Daniel : Je crois que je suis mort.

Sam : Pardon ?

Daniel : Mon double dans cette réalité.

---

Hammond suivi de Jack arrivent en salle de contrôle.

Hammond : Quelle est la position des voyageurs 1 ?

Sam : L’avion du président est à 10 minutes de la base aérienne de Peterson.

Femme : Nouvelle transmission de AF1.

Sam : Dérivez-la sur décodeur et montez les haut-parleurs.

Voix : Nous sommes pris en chasse par un appareil ennemi. Impossible de nous échapper.

Harriman : Je les ai sur le radar. Contact au point 64-254.

Jack : En plus c’est un de leurs gros bâtiments.

Sam : Regardez leur rapidité.

Voix : Ils nous tirent dessus ! Aidez-nous !

Femme : Air Force 1, plus de signal.

Sam : Ils se dirigent droit sur nous.

Jack : Confirmation Harriman ?

Harriman : Trajectoire confirmée, contact dans une minute.

Jack : Trop tard. On n’a plus le temps d’évacuer la base.

Sam : Les services secrets supposent que les armes ennemies sont assez puissantes pour détruire n’importe quel centre souterrain.

Hammond : C’est trop risqué de rouvrir la porte pour s’enfuir.

Harriman : Le bâtiment ennemi ralenti. Contact visuel dans une dizaine de secondes.

Tous regardent le vaisseau mère se poser sur la montagne sur les vidéos de surveillance.

Sam : Au moins, s’ils nous tirent dessus on n’aura pas le temps de s’en apercevoir. Ils ont bombardé le nord de l’Europe avec l’équivalent d’une tête nucléaire de 200 méga tonnes.

Daniel : Ils ne veulent pas tirer.

Sam : Quoi ?

Daniel : Ils veulent atterrir.

---

Salle de briefing.

Hammond : Les caméras de surveillance ont repéré des Jaffas en train d’assembler ce qui pourrait être un canon près du tunnel principal, donc ils devraient arriver par l’entrée centrale.

Jack : Très bien. Positionnez des armes automatiques ici, et ici des hommes dans les couloirs. Je veux qu’on bloque tous les accès à ce niveau et qu’on fasse sauter les ascenseurs auxiliaires.

Hammond : Et si le commando doit se replier ?

Jack : Non. Pour eux, pas de replis possible. Envoyez tous les civils et subalternes au départ vers le site Beta 4 aussi vite que possible. Docteur Langford, ca comprend vous et votre invité.

Sam : Les Goa’uld maintiennent actuellement une porte reliant notre base à leur planète.

Daniel : Surement en représailles à cause de la bombe envoyée sur Chu’lac.

Sam : Quel qu’en soit la raison, si on ne trouve pas le moyen d’ouvrir la porte sans laisser passer leurs troupes, nous sommes coincés.

Jack : Quelle est votre idée ?

Sam : Et bien, en temps normal quand on tourne en puissance maximale, on ne peut maintenir un couloir ouvert que pendant une période de trente minutes. Il y’a peut-être la même restriction de durée sur les portes activées depuis leur monde.

Jack : Donc ils ont un temps limite ?

Sam : Je crois.

Hammond : Bien.

---

Dans un couloir du SGC.

Jack : Bon, mettons nous à l’abris. Comptez jusqu’à cinq et faites-la exploser.

Soldat : Bien mon général.

Explosion d’une porte.

Jack : Bonne chance. En route, on monte. (Dans un talkie-walkie) Prenez le niveau inférieur.

---

Salle de briefing.

Daniel : La première partie a des sonorités proche de l’égyptien.

Catherine : On ne l’avait même pas identifié.

Daniel : Ah. Ah oui c’est vrai, vous n’avez pas pu apprendre la langue d’Abydos. Mais c’est quoi exactement ?

Catherine : Une transmission interstellaire que nous avons capté il y’a trois mois environ.

Daniel : Et alors, pourquoi tenez vous tellement à ce que je l’écoute ?

Sam : Parce que ce message provient du même secteur de découpage que P3R-233.

Catherine : Là où étais le miroir.

Sam : On a envoyé une équipe là bas après avoir reçu la transmission mais ce monde avait déjà été anéanti par les Goa’uld. D’ailleurs personne n’a parlé d’un miroir.

Daniel écrit quelque chose sur un papier.

Sam : Prenez garde aux destroyers…

Catherine : Leurs militaires ont dû nous envoyer ca juste avant de mourir, pour prévenir les autres planètes de la menace Goa’uld.

Sam : Et que dit le reste ?

Daniel : Ca dit « ils viennent » mais c’est bizarre, la phrase s’arrête au milieu. Et là j’ai un petit à petit sec, comme une sorte de code en morse.

Sam : Oui divisé en six groupes. On a compté le nombre de bip. Ca fait 3-32-16-8-10 et enfin 12.

Daniel : Il y’a six nombres.

Sam : Oui.

Daniel : Ce sont les coordonnées d’une planète, il nous manque juste le point d’origine. « Prenez garde aux destroyers, ils viennent de la planète 3-32-16-8-10 et 12. »

Catherine : Les habitants de 233 auraient découvert l’endroit d’où les vaisseaux Goa’uld partaient ?

Sam : Vous voulez dire leur planète mère ?

Daniel : Ou du moins, leur base militaire. Ils ont dû attribuer un nombre à chaque symbole du cartouche. C’est un code. Ils suffit de savoir quel est le symbole qu’ils ont choisi pour représenter le numéro 1 et on commence à compter à partir de là.

Sam : Sauf que le seul symbole qui leur soit unique, c’est le point d’origine de 233.

Catherine : Et il ne figure peut-être même pas sur notre porte.

Daniel : Heureusement, quand j’y étais, j’ai eu la bonne idée de filmer.

Sam : Et la bande ?

Catherine : La porte s’est refermée.

Sam : Composez les coordonnées du site Beta 4.

Harriman : Le chevron 1 est déjà enclenché.

Sam : Si on peut tout entrer avant que les Goa’uld ne rouvrent la porte de leur côté, on arrivera peut-être à sortir d’ici.

Harriman : Chevron 2 enclenché.

Daniel : Ils peuvent ouvrir pendant qu’on entre un code ?

Sam : Oui. Il faut que les sept chevrons soient enclenchés pour couper tout contact avec d’autres portes.

Harriman : Chevron 3 enclenché.

---

Couloir du SGC.

Jack : Vous êtes prêts ?

Soldat 1 : Oui mon général. En position. On est près mon général. On les attend.

---

Salle des commandes.

Harriman : Chevron 5 enclenché.

Daniel : Plus vite, plus vite, plus vite !

Sam : Ah ! On y était presque !!

Harriman : Activation extérieur.

Catherine : A la prochaine coupure il faudra essayer d’être plus rapide.

Sam : Ca s’est joué à quelques secondes.

Catherine : Alors combien de temps ils peuvent la maintenir ouverte ?

Sam : En supposant que la dernière activation avait atteint sa durée limite et en comptant du début à la fermeture, ils ont une autonomie de 38 minutes.

Daniel : D’ici là on sera peut-être tous mort…

---

Couloir.

Jack : Dispersion !

Soldat : Vite grouillez-vous !

Jack : Fermez les issues et bloquez les portes !

Jack s’en va. Teal’c apparait.

---

Salle de briefing.

Daniel : Ce symbole doit être le point d’origine.

Hammond : Comment ca se passe là-haut mon général ?

Jack : Ils sont plus nombreux que je ne le craignais. Et au niveau de la porte ?

Sam : Toujours bloquée. Mais d’ici 25 minutes on pourra refaire une tentative.

Hammond : Et à cette occasion, le docteur Langford a de nouvelles informations qui pourraient changer les données. A ce qu’il parait on est sur le point de connaitre l’adresse d’un monde Goa’uld, probablement leur plus grand base militaire.

Jack : On enverra d’abord une bombe.

Daniel : Euh excusez-moi. Je sais que vous me considérez tous comme un intrus dans cette histoire, mais à quoi ca vous avancerait ? Sans parler du fait que ca ne changera rien à la situation actuelle. Comment être sur qu’ils n’ont pas une sorte d’iris comme le votre. A mon avis, ce n’est qu’une perte de temps.

Sam : Oui. Si la porte se libère, il est clair qu’on aura le droit qu’à un seul essai. Si on utilise notre seule opportunité pour nous reliez à un monde Goa’uld, on ne sortira jamais d’ici vivant.

Ils regardent la vidéo de Daniel.

Catherine : Oh mon dieu, c’est vrai.

Jack : Qu’est-ce que c’est qu’ca ?

Daniel : Vous dans ma réalité.

Sam : Et on est en train de se regarder évoluer dans une dimension parallèle. Une autre hypothèse de notre univers qui existe quelque part. Oh c’est incroyable.

Jack : Normalement ca n’est qu’une pure spéculation.

Sam : Ca ne l’est plus. On a la preuve tangible de ce que Einstein avait pressenti il y’a des années…

Hammond : Et lui, qui est-ce ?

Daniel : Le fameux Teal’c. Le grand balèze avec un emblème sur la tête et toujours glacial en apparence.

Catherine : Je viens de l’apercevoir sur l’écran de contrôle. C’est le Jaffa qui a mené l’invasion de la base.

Daniel : Lors de notre première rencontre, c’était encore le bras droit d’Apophis, donc dans votre monde on lui confie les mission les plus importantes. Je sais que ca va vous sembler égoïste mais là d’où je viens, la guerre n’a pas encore commencé, dans ma réalité, la Terre a encore une chance de survivre.

Jack : Vous voulez bien m’expliquer ?

Daniel : Je me dis que si ces coordonnées conduisent vraiment au lieu où sont stockées toutes leurs armes, et que je réussi à transmettre cette information chez moi, dans mon monde, on pourra peut-être détruire cette planète avant qu’il ne soit trop tard.

Sam : Bon, mais qu’est-ce qui vous fait croire que les Goa’uld vont essayer d’attaquer dans votre univers puisqu’il est différent ?

Daniel : Nous les pistons depuis un certains temps, ca ne fait absolument aucun doute.

Jack : Vous êtes malade ! Vous comprenez ce que ca veut dire ? Vous nous demandez d’abandonner ce qui est surement notre seule chance de riposter contre les Goa’uld afin d’épargner nos doubles dans une, une quoi déjà ?

Sam : Réalité alternative.

Daniel : Ca ne concerne pas que vous. Ca concerne tout l’univers.

Jack : Votre univers !

Daniel : Le Jack O’Neil que je connais aurait accepté.

Jack : Et bien apparemment lui et moi n’avons rien en commun.

Daniel : Non c’est ce que je constate. Ecoutez, en venant ici j’ai pu voir ce qui risque de nous arriver dans un avenir proche. Ca veut dire qu’à l’heure actuelle, j’ai la possibilité d’empêcher l’extermination de mon monde si vous acceptez de m’aider !

Jack : Combien de temps encore ?

Sam : 22 minutes.

Jack : Voilà, donc c’est réglé. Il n’y’a plus besoin d’en débattre, on arrivera jamais à les retenir aussi longtemps.

Daniel : Il y’a peut-être un moyen de les ralentir un peu.

Jack : Comment ?

Daniel : Pas comment, avec qui.

---

Couloir. Teal’c observe les autres Jaffas transporter les armes.

---

Salle de briefing.

Jack : Waouw. Vous plaisantez j’espère.

Daniel : Vous en avez eu la preuve sur la bande. Dans ma dimension, Jack O’Neil a convaincu Teal’c de trahir Apophis pour rejoindre notre équipe. Et Teal’c a tout sacrifié dans l’espoir infime de libérer son peuple de l’esclavage.

Jack : Etant donné les circonstances, je ne crois pas être en position de lui offrir mon aide. N’oubliez pas qu’on a envoyé une bombe sur sa planète. Il ne reste peut-être plus grand monde à libérer.

Daniel : Pas dans cet univers là !

Jack : Et vous pensez vraiment qu’il va gober une histoire pareille ?

Daniel : Je suis sur qu’il comprendra, il est très intelligent.

Sam : Chaque fois vous partez du principe qu’il est strictement identique au Jaffa que vous connaissez.

Catherine : Tout n’est pas forcément pareil.

Daniel : Non, il y’a des différences. Mais… Dans l’ensemble c’est assez proche. Ecoutez, je me rends compte que cela va au-delà de tout ce qui est imaginable. Si c’est trop vous demander, je comprendrais. Ce sont vos vies, c’est votre univers.

Jack : S’il faut juste gagner un peu de temps, ca ira. Même dix minutes, ca sera toujours ca de prit.

Catherine : Je pense que le plan de ce Jaffa à vos côtés devrait capter son attention.

Hammond : Vous allez philosopher avec ce type sur les réalités alternatives ?

Jack : …

Sam : Qui vous dit qu’il a raison à propos du Jaffa ?

Jack : Il avait bien raison pour mon fils.

Daniel donne la bande vidéo à Jack.

Daniel : Merci général.

Jack : Si je ne vous revois pas, je vous souhaite bonne chance.

Sam : Jack ! Faites attention.

Jack : N’ayez pas peur.

Catherine : Est-ce qu’ils sont déjà fiancés dans votre univers ?

Daniel : Non.

---

Salle d’embarquement.

Hammond : Ils nous encerclent. Ils ont forcé tous nos barrages et peuvent entrer d’un instant à l’autre. Mais le compte à rebours a commencé. Nous devons encore attendre un quart d’heure avant de pouvoir ouvrir la porte et éventuellement nous enfuir. C’est pourquoi il faut impérativement les empêcher d’accéder à la salle de contrôle ou à tout dispositif commandant la porte. Est-ce que c’est clair ?

Soldats : Ouais mon colonel !

Hammond : Je suis fier et je suis honoré d’avoir pu servir ma patrie aux côtés d’hommes de courage comme vous.

---

Couloir.

Teal’c : Kree-sha !

Jack : Ne tirez pas ! Non ! Je ne suis pas armé. Je viens me rendre.

Teal’c : Et vous êtes ?

Jack : Général Jack O’Neil, commandant de cette base. Et vous êtes Teal’c, n’est-ce pas ?

Jaffa : Haga-sha !

Teal’c : Arga-Kree !

Jack : Vous vous demandez comment je vous connais ? J’ai une drôle d’histoire à vous raconter.

---

Salle de contrôle.

Sam : Voilà. J’ai réduit le temps de mémorisation de cinq secondes. Maintenant il n’y’a plus qu’à attendre que le couloir se déstabilise.

Hammond : Harriman, on va avoir besoin de toute la main d’œuvre disponible. Nous allons activer la séquence d’autodestruction deux minutes après l’estimation la plus large de la prochaine possibilité d’ouverture. Si les Goa’uld veulent la base en un seul morceau, ils vont avoir une surprise.

Ordinateur : Séquence d’autodestruction activée.

Sam : Ouh.

---

Couloir.

Teal’c : Comment avez-vous obtenu ce montage ?

Jack : Je sais, moi aussi j’ai eu du mal à y croire. Mais vous êtes tellement en avance sur nous que vos scientifiques ont dû emmètre des théories sur les dimensions parallèles.

Teal’c : C’est impossible.

Jack : Dans ce cas, comment vous expliquez que ce Daniel connaisse votre nom ? Il dit que le Jaffa de la vidéo, donc vous, votre réplique dans son monde, rêve de mener les esclaves à la révolte.

Teal’c : Mensonges.

Jack : Ecoutez-moi. Bon, je sais qu’à première vu ca a l’air insensé. Mais vous aussi vous avez le pouvoir de changer votre condition. Et nous sommes prêts à vous y aider. Ce Daniel qui vous connait, dit que le Teal’c de son monde est un homme bien. Et qu’il a prit les armes contre ses chefs, pour libérer son peuple, pour libérer sa famille. Votre femme. Votre fils, Ryac.

Teal’c : Je viens de recevoir un communiqué de ma planète. Vous avez envoyé une bombe sur Chu’lac à travers la porte des étoiles. Ils sont tous mort. Mon peuple. Ma femme et mon fils.

---

Salle de contrôle.

Catherine : Huit minutes. Descendez, vous partez ensemble.

Sam : Catherine !

Catherine : Discutez pas ! Ils ont besoin de vous sur Beta 4.

Daniel : Vous ne venez pas avec nous ?

Catherine : Si j’ai le temps j’essaierais de vous rejoindre. Allez dépêchez-vous.

Daniel : Si c’est bien ce miroir qui a ouvert un passage entre nos mondes, je pourrais vous expédier des troupes en renfort, ou même vous faire venir dans ma dimension.

Catherine : Attendez ! Vous aurez besoin de l’appareil que vous avez rapporté pour activer le miroir.

Sam : Allez-y, je vais le chercher.

Daniel : Merci.

Catherine : Vous m’avez permis d’épouser Ernest dans votre monde. Ce qui fait que monde parallèle ou pas, nous sommes quittes.

---

Couloirs.

Harriman : Repliez-vous ! Tous à l’abri vite !

---

Catherine (en haut-parleur) : Deux minutes !

---

Salle de briefing.

Sam : Je viens passer un accord. Ma vie contre des renseignements très importants sur un appareil qui vous aiderait à envahir plusieurs mondes en même temps. Ca, c’est la commande qui actionne un tunnel inter dimensionnel. Et je sais comment la faire fonctionner !

Jaffa : Masa-tre-ak !

Sam : Tenez. Voilà. J’ai aussi de quoi nous envoyez tous en enfer.

---

Salle de contrôle.

Catherine : Le temps est dépassé !

Une explosion détruit la salle de briefing.

Catherine : Mon dieu.

---

Salle d’embarquement.

Daniel : Dépêche-toi !

Haut-parleur : Autodestruction dans une minute.

Teal’c entre dans la salle.

Haut-parleur : Autodestruction dans trente secondes.

Daniel passe la porte.

Haut-parleur : Autodestruction dans dix secondes. Neuf. Huit. Sept. Six. Cinq. Quatre. Trois. Deux. Un.

---

Sur P3R-233.

Jack : Quelque chose ?

Sam : Aucune trace.

Daniel : Au secours !

Jack : Daniel ! Vous êtes blessé ? Qu’est-ce qui vous est arrivé ?

Teal’c : C’est une brulure provoquée par l’une de nos armes.

Sam prend un papier de la main de Daniel.

Sam : On dirait les coordonnées d’une planète.

Jack : Aidez-moi à le ramener sur Terre.

Daniel : Non ! Il y’aura la guerre et ils sont cent fois plus nombreux. Ils vont nous envahir. Oui. C’est imminent.

 

 

Ecrit par makkura 

Teaser | Instructions | Tableaux des vols
HypnoCup

Quel est le meilleur médecin ?

Clique ici pour voter

Activité récente

Volontariat
18.03.2017

Sondages
26.01.2017

Le Survivor
24.01.2017

Les Répliques
08.01.2017

Nemesis
06.03.2017

La pluie de feu
05.03.2017

Trahisons
05.03.2017

Filmographie
02.03.2017

S05E17 Impact
23.02.2017

Actualités
Les séries Stargate

Les séries Stargate
"" A l'occasion des 20 ans de Stargate SG-1 le 27 juillet 2017, HypnoMag prépare un dossier sur...

Teryl Rothery dans téléfilm de Tf1
L'actrice teryl Rothery inoubliable Dr Janet Fraiser est présente dans un téléfilm inédit en france...

[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (2eme partie)

Afficher plus d'informations

Total : 7 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

serieserie (21:08)

ouiii

CastleBeck (21:09)

Ils sont adorables!

serieserie (21:09)

t'as vu!

CastleBeck (21:10)

Il faut juste que je me convainque ne ne pas partir à l'exploration de la page...

CastleBeck (21:18)

Par contre, ils vont vieillir eux... pas bon signe pour une longue durée de vie de la série

serieserie (21:18)

ils trouveront d'autres acteurs, eux joueront les ados

CastleBeck (21:19)

Oui, c'Est ce que je me dis, mais j'ai du mal à imaginer un jeune Kevin différent... ou Randall ou Kate...

serieserie (21:19)

CastleBeck (21:20)

Mais, bon s'habituera... C'est pas comme si ça n'arrivait jamais qu'on nous change des acteurs

serieserie (21:20)

oui

CastleBeck (21:21)

Pour le moment, j'aime pas les changements de titre en VF

serieserie (21:21)

oh

CastleBeck (21:27)

On y perd, pour certains, le fait que le titre est mentionné dans l'épisode.

serieserie (21:27)

comme souvent

CastleBeck (21:28)

Oui, je sais.. mais ils ont réussi à traduire "Kyle" par Babyblues... quand même...

serieserie (21:28)

outch

CastleBeck (21:29)

Bon, je me plains et il n'y a que 4 titres sur 18

CastleBeck (21:30)

Les titres de Bones n'était pas mieux non plus

serieserie (21:30)

non...

Sonmi451 (21:44)

bon je fais encore un vol et zou devant ma tv ^^

CastleBeck (21:44)

Tu vas où?

Sonmi451 (21:47)

je suis à Downton village ^^

CastleBeck (21:48)

Ah, c'Est bien, avec celle-là, juste la ville et on reconnait la série

CastleBeck (21:53)

Sur ce, moi, j'ai du boulot, alors je vous souhaite une excellente fin de soirée à toute les deux

Sonmi451 (22:15)

j'y vais aussi fini pour aujourd'hui

Sonmi451 (22:15)

à plus!

Xanaphia (10:33)

Hello tout le monde ou

serieserie (14:12)

serieserie (16:37)

Hello!!

Merlinelo (18:12)

À ceux qui sont passés sur The Closer pour l'HypnoAirways : vous avez été répondus et pouvez repasser discuter si vous le souhaitez

cometchat1 (08:53)

Test

cometchat1 (09:29)

Test

cometchat1 (09:29)

Ok

cometchat1 (09:30)

Ok

cometchat1 (09:30)

Test

cometchat1 (10:23)

Ok

cometchat1 (10:23)

Test

cometchat1 (10:24)

Ok

cometchat1 (10:24)

Test

cometchat1 (10:29)

Ok

cometchat1 (10:29)

Test

cometchat1 (10:32)

Test

cometchat1 (10:32)

Ok

cometchat1 (10:49)

Ok

cometchat1 (10:49)

Test

cometchat1 (10:49)

Ok

cometchat1 (10:49)

Test

cometchat1 (10:50)

Ok

cometchat1 (10:50)

Test

cometchat1 (10:50)

Ok

cometchat1 (10:50)

Test

cometchat1 (11:14)

Test

cometchat1 (11:14)

Ok

cometchat1 (11:29)

Test

cometchat1 (11:29)

Ok

Locksley (11:44)

HypnoCup : allez, allez, on vient faire un petit clic pour départager Alex et Greg ! Faites-nous exploser le nombre de votants pour cette finale ! Et cometchat1 peut même voter en passant faire ses tests

cometchat1 (11:47)

Ok

cometchat1 (11:47)

Test

kystis (21:44)

N'oubliez pas de voter dans préférence !! Merci

albi2302 (20:00)

Blue Bloods à un nouveau Design (merci Serieserie) et cherche une équipe pour s'occuper du quartier ! N'hésitez pas a passer

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play