VOTE | 231 fans |

Script vf du 609

Ce script VF a été migré dans le guide de l'épisode.

L’union fait la force

 

Sur le site Alpha

 

Un militaire: Dépêchez-vous, allez !

Un autre militaire: Par ici.

Un militaire: A vos ordres.

Janet: Fracture d’un vertèbre, immobilisé avec un collier cervical. Laissez le symbiote soigner ça, perfusez-le en attendant. Il ne faut pas le laissez comme ça, transportez le à l’intérieur, dépêchez-vous.

Les Tok’ra arrivent par la porte des étoiles Un jaffa et un Tok’ra commencent à se battre.

Teal’c, Rak’nor et d’autres jaffas pointent leurs armes vers le Tok’ra.

Jack: Eh, doucement. C’est quoi ça ?

Un Tok’Ra: On nous a permis d’emmener l’équipement nécessaire à notre sécurité.

Jack: Je vous ai posé une question. Ouvrez-moi cette boîte.

Teal’c (en voyant ce qu’il y a dedans): Un détecteur de Zatarc.

Jack: Ben voilà, il suffisait de le dire. Allez avancer. Pierce.

Pierce: Sg 12 ont été les premiers à tomber, mon colonel. Les goa’ulds nous ont pris par surprise. Nous n’avons pas pu riposter.

Sam: Où est mon père ?

Pierce: Il est resté détruire le panneau de contrôle de la porte Tok’ra, c’est lui qui nous a dit de fuir.

Jack: Allez voir votre équipe.

Jacob et un autre Tok’ra arrivent par la porte des étoiles. Jacob est touché par un tir, Sam va l’aider.

Jack: La porte a été condamné ?

Brat’ac: J’espère que les Tok’ra n’ont pas attiré leur ennemi jusqu’à notre refuge.

Jacob: J’avais programmé l’explosion une charge nucléaire tactique dix secondes après notre passage. L’ennemi ne peut pas nous suivre et personne n’a vu l’adresse.

Jack: Vous en êtres bien certain ?

Jacob: Absolument.

Jack: Fin de l’alerte, que tout le monde s’occupe des blessés.

Janet: Apportez-nous des compresses, vite.

Jack: Mais qu’est ce qui s’est passé ?

Un Tok’ra: Notre base du système de Risa a été envahit par les soldats d’Anubis.

Jacob: Nous avions prévu de rallier le sgc, malheureusement, leur porte fonctionnait déjà.

Sam: Jonas et sg 2 devaient revenir de P3X-231 avec les artefacts qu’ils ont trouvé.

Jacob: Désolé, Jack. Je sais que vous auriez préféré que votre site Alpha reste top secret, mais c’était une question de vie ou de mort, on ne pouvez pas attendre.

Jack: C’est vous qui avez entré les coordonnées, c’est bien ça ?

Jacob: Oui, en faisant attention à ce que personne ne les voie.

Un Tok’Ra: Es-ce vous que l’on doit remercier pour ce refuge ?

Jacob: Colonel Jack O’Neill, voici Malek, le commandant en chef de la base que nous venons d’évacuer et O’ker, son chef de la sécurité.

Malek: Les vôtres ont montré leurs valeurs en nous prêtant assistance.

Jack: Combien de mort ?

O’ker: Les trois quart des nôtres ont succombé.

Jack: Désolé.

Malek: C’est donc une base de la Tau’ri. Pourquoi y-a-t-il tant de jaffa ?

Sam: Ils font partie de la résistance.

Malek: Des jaffas qui se sont rebellés contre des goa’ulds. Je n’aurais jamais imaginé qu’ils devenus étaient si nombreux.

Sam: La cinquième colonne compte des centaines d’agents infiltrés parmi les goa’ulds.

Jack: Exactement comme vous.

Sam: De nombreux jaffas ont dû évacué une de leur base rebelle il y a quelques mois de ça.

O’ker: Ils sont venus ici.

Jack: Ben qu’est ce qui y a ? ça vous pose un problème ?

Malek: A nous, non.

Jack: Ben tant mieux.

Sam (à son père): Appuie-toi sur moi.

 

Générique

 

Tout le monde est réunit pour une cérémonie en l’honneur des personnes tuées.

Malek: Arik tree-ac te kek.

Teal’c: Même dans la mort, nous continuons la lutte.

Jacob: Tak mal arik tiak.

Teal’c: Nous ne vous oublierons pas.

Brat’ac: Ils ont confié leurs corps et leurs âmes au grand vortex.

Un jaffa et O’ker se battent.

Jack: Eh ! Eh ! Mais qu’est ce qui vous prend ? Je vous rappelle qu’on est à des funérailles ici.

Le jaffa: J’ai seulement posé une question au Tok’ra.

O’ker: Lors de la cérémonie, tout le monde doit garder le silence.

Jack: Quoi, vous vous battez pour ça, c’est de la folie. Il ne savait pas, il s’excuse.

Le jaffa: Non, pas question.

Jack: Il dit ça mais il a l’air désolé.

O’ker: Aucune importance.

Jack: Vous voyez ça n’a aucune importance. Il y a plein de gens qui sont morts et on est là pour leur dire au revoir. Vous ne pouvez pas respecter ça ?

Le jaffa: Ils sont exactement comme les goa’ulds.

Teal’c: Jaffa.

Jack: Allez vous autre, restez pas là. De toute façon, le spectacle est fini. Allez, y’a rien à voir.

Malek: Inutile de nous présenter vos excuses pour ces jaffas, colonel.

Jack: Que je vous présente des excuses ?

Malek: Oui, nous connaissons les jaffas.

Jack: Figurez-vous que plutôt de m’excuser, je pensais vous rappeler que sans Teal’c, Brat’ac et les leurs, vous et vos autres petits camarades seraient en train de manger les pissenlits par la racine.

Malek: Je dirais plutôt que ce sont les rebelles jaffas et les vous autres tau’ri qui devriez-nous remercier.

Teal’c: Pourquoi cela ?

Malek: Parce que la Tok’ra combat les goa’ulds depuis des millénaires.

Jack: Oui avec une grande efficacité d’après ce qu’on a pu constaté. Bon, on est tous un peu énervé, alors oublions ça.

Sam: Mon colonel, il y a déjà plusieurs Tok’ra qui sont venus me trouver pour se plaindre de leurs quartiers temporaires.

Jack: Expliquez leur lentement ce que le mot temporaire veut dire et s’ils ne sont pas content, ils n’ont qu’à rentrer chez eux.

Sam: Je dois vraiment leur dire ça comme ça ?

Jack: Oui. Non, bon je vais le faire.

Jack: Jacob, ça va votre jambe ?

Jacob: Elle se répare, ça a du bon d’être un Tok’ra.

Jack: Ouais, si vous le dites. C’est quoi ces histoires à la cérémonie tout à l’heure ?

Jacob: Oh, n’y accordez pas trop d’importance.

Jack: Et vous, les Tok’ra, pourquoi êtes-vous si…

Jacob: Arrogant ?

Jack: Oui c’est ça, oui.

Jacob: L’hôte et le symbiote ont une relation complexe. La fusion de deux personnalités est susceptible d’entraîner des effets bizarre.

Jack: Non sans blague.

Jacob: Jack, je sais que vous gardez un mauvais souvenir de ce qui vous êtes arrivé. Seulement, si on ne vous avez pas implanté, vous ne…

Jack: Non ce mot a été rayé de mon vocabulaire.

Jacob: Si vous n’aviez pas fusionné avec Kanan, le virus vous aurez tué. D’ailleurs, si je n’étais pas devenu un Tok’ra, moi non plus je ne serais plus là aujourd’hui. Kanan a violé une de nos règles les plus sacrés en s’appropriant votre corps. Et je sais que Selmak, lui-même a été choqué par cet espèce de possession, j’ai ressenti un dégoût palpable. Et même si ce que Kanan a fait été hautement répréhensible, on ne peut pas nier qu’il avait de bonnes intentions. Ça pourrait vous aider à le pardonner.

Jack: Non.

Jacob: C’est dommage qu’une vraie fusion n’est pas eu lieu. Cela vous aurez peut-être permis de comprendre un peu mieux les Tok’ra.

Jack: Je crois que je comprends déjà tout ce qu’il y a à comprendre, merci.

Jacob: Vous ne nous appréciez plus beaucoup ?

Jack: Ah, mais vous si.

Jacob: Maintenant, je vois les jaffas d’un autre œil. La plupart des hôtes Tok’ra sont naît sur des mondes asservis par les goa’ulds. Des mondes sur lesquels un système féodal n’offre le choix qu’entre la mort et une vie d’esclave.

Jack: Ah alors ce sont vous hôtes qui ont des préjugés.

Jacob: La guerre a été longue. Cela fait deux mille ans que les nôtres meurent sous les coups des jaffas, à la solde des grands maîtres, ce sera difficile à oublier. D’autant plus que les jaffas d’Anubis viennent de nous infliger une défaite très humiliante. La rancœur est tenace.

Jack: Ouais.

Jacob: Un grand nombre de Tok’ra sentent déjà que la fin est proche mais il ne s’agit pas de la fin du règne goa’uld, ils sentent approcher notre défaite, notre mouvement s’éteint. Et si mes informations sont exactes, la révolte des jaffas ne se déroulent pas aussi bien que vous l’escomptiez.

Jack: Non, loin de là.

Jacob: Alors cela nous fait au moins un point commun.

 

Côté de Sam

Sam: Au début, les perturbations ressemblaient à une variation normale de la production d’énergie du réacteur au naquada. Mais en le regardant de plus près, j’ai découvert que la valve d’absorption qui freine l’amplification par redondance a été enlevé.

Jack: Carter, j’ai pas encore pris mon café .

Sam: Colonel, si je n’étais pas venue vérifier, l’énergie se serait amplifier jusqu’à provoquer une réaction en chaîne impossible à contrôler.

Jack: Est-ce que la valve aurait pu être enlevé par accident ?

Sam: Non, mon colonel.

Teal’c: La réaction en chaîne aurait provoqué une explosion qui aurait tout détruit dans un rayon de plusieurs dizaines de kilomètres.

Sam: Malheureusement, oui.

Jack: Qui le sait à part nous ?

Sam: Seulement les gardes que j’ai posté à l’entrée.

Teal’c: Cette réaction en chaîne aurait atteint le seuil critique en combien de temps ?

Sam: Une heure peut-être moins.

Jack (par radio): Pierce, ici O’Neill, ne laissez personne approcher la porte avant que je vous rejoignez.

Pierce (par radio): A vos ordres.

Teal’c: Vous avez une idée, O’Neill ?

Jack: Eh ben si j’avais voulu faire un grand trou dans le campement, j’aurais fiché le camp avant que ça n’explose.

Teal’c: Très judicieux.

 

Au SGC

Général Hammond: Vous voulez que je vous envoie du renfort ?

Jack: Négatif, mon général. Il y a déjà suffisamment de monde dans le camp.

Jonas: Mais colonel, laissez-moi au moins vous rejoindre, ça ne représente aucune risque d’établir un vortex entre votre porte et la base.

Jack: Désolé, Jonas. On va se passer de vous pour cette fois. Ah d’ailleurs mon général, j’aimerais qu’on suspend tout les transferts jusqu’à ce qu’on ai découvert ce qui se passe ici.

Général Hammond: Bon d’accord. Je dirais à sg3 de se tenir prêt en cas d’urgence.

Jack: Nous vous ferons un rapport d’ici vingt quatre heures, terminé.

 

 

Sur le site alpha

Jack: Pierce, doublez la garde devant la porte.

Pierce: Bien, colonel.

Malek: Que se passe-t-il, je vous prie ?

Jack: Eh, on va rester sur cette planète quelques temps.

Malek: Nous devons absolument chercher un monde où construire notre nouvelle base.

Jack: Oui, je comprends mais vous allez devoir attendre un peu, c’est un cas d’urgence.

Teal’c: Il y a un traître dans nos rangs.

Sam: Quelqu’un a saboté le réacteur ce matin. Heureusement, je n’en suis aperçue juste à temps.

Malek: Que se serait-il passé sinon ?

Jack: On ne serait plus là pour en parler, c’est tout.

Malek: Je vois.

Sam: Si nous avons choisi ce monde comme site de repli, c’est parce que les goa’ulds en ignorent l’existence.

Jack: Et il est tout à fait indispensable que son emplacement reste secret. Nous allons interroger tout le monde.

Malek: C’est logique.

Jack: Et nous commencerons par les Tok’ra.

Malek: Pour quelles raisons ?

Jack: Avant que vous n’arrivez, tout était tranquille.

Malek: Si vous avez dit vrai, nous serions mort en même temps que vous, colonel.

Jack: J’ai dis tout le monde.

Malek: Selmak.

Selmak: Nous n’avons pas le choix. Le détecteur de Zatarc nous dira si quelqu’un essaye de nous mentir.

Sam: L’espion a pu s’infiltrer parmi les jaffas ou les Tok’ra sans pour autant que son esprit ai était manipulé par les goa’ulds.

Selmak: Le détecteur ne repère pas que les Zatarc, il peut également servir de simple détecteur de mensonge.

 

Dans une tente

Malek: Et alors que nous allions utiliser la porte, on nous a informé du sabotage.

Jacob: Pourquoi la base Tok’ra n’a t-elle pu se défendre ?

Malek: Je sais que les troupes d’Anubis ont trompé notre système de sécurité. Mais j’ignore comment ils ont fait.

Jacob: Voilà c’est fini.

Malek: Je vous remercie.

Jack: Non, c’est nous qui vous remercions.

 

A l’extérieur

Teal’c: Tâchez de relever ceux de vos hommes qui gardent la porte.

Un jaffa: A vos ordres.

Teal’c: Envoyez-les se reposer mais qu’ils restent près d’ici. Jaffa.

 

Dans la tente

Jacob: Je veux bien interroger les blessées mais si le saboteur était sorti de l’infirmerie, on l’aurait vu faire. Si cela ne donne pas de résultat, ce sera au tour des militaires terriens.

Jack: D’accord.

Jacob: Puis, des jaffas.

Jack: Brat’ac.

Brat’ac: J’avais espéré que ce ne serait pas nécessaire.

Jack: Ecoutez, si les jaffas refusent de passer les tests alors que les Tok’ra ont tout accepté de le faire, cela risque de ne pas leur plaire.

Brat’ac: S’y soumettre revient à accepter qu’on remet en question notre loyauté.

Jacob: Mais si on n’a rien à se reprocher, pourquoi refuser ?

Brat’ac: C’est la Tok’ra qui fabrique cet engin.

Jack: Oh je vous en prie.

Brat’ac: J’ai eu le temps d’apprendre bien des choses en cent trente-sept ans. Pouvez-vous me regarder droit les yeux et me dire que vous avez une totale confiance en la Tok’ra ?

Jack: Non, totale sûrement pas mais assez grande pour accepter de passer le test comme tout le monde ici.

Brat’ac: Je convaincrai les jaffas de se soumettre aux tests. Lorsqu’on nous aurons montrer à la Tok’ra quel grand cœur bat dans nos poitrines, alors peut être accepteront-ils de nous traiter en égaux.

Malek: Colonel O’Neill.

Ils vont vers l’extérieur. O’ker est allongé sur le sol.

Malek: Vous l’avez tué.

Un jaffa: S’il m’avait défié à nouveau, je n’aurais pas hésité.

Malek: Est-ce que vous avez perpétré cet acte ?

Le jaffa: Je l’aurais fait avec plaisir.

Brat’ac: Donne lui une réponse claire.

Le jaffa: Je ne lui dois pas la moindre explication.

Jack: Et si c’est moi qui vous le demande ? Je vous en prie.

Le jaffa: J’étais de l’autre côté du campement.

Malek: J’exige qu’il subisse immédiatement le test.

Jack: Gardes.

Le jaffa: Je refuse. Je refuse.

Jack: Carter, accompagnez nous à l’intérieur.

Sam: Oui, mon colonel.

Jack: Docteur, je veux savoir de quoi il est mort.

Janet: Bien, mon colonel.

Jack (à Brat’ac et Jacob): Bon, vous le savez déjà mais je préfère vous le dire clairement. C’est à vous de calmer les esprits dans vos camps respectifs sinon vous serez responsable d’un bain de sang.

 

Dans la tente

Le jaffa: Je suis sorti de la zone surveillée parce que je voulais aller mangé tranquillement tout seul.

Jacob: Savez-vous qui a tué O’ker ?

Le jaffa: Je l’ignore.

Jacob: L’avez-vous tué vous-même ?

Le jaffa: Je vous ai déjà dit que je n’y étais pour rien.

Jacob: ça suffit.

Jack: Emmenez-le.

Un militaire: Oui, mon colonel.

Le jaffa: Maître Brat’ac je suis innocent, je ne l’ai pas tué.

Brat’ac: Suis ces hommes et ne cherche pas à leur échapper.

Les hommes emmènent le jaffa.

Malek: Le test est formel, il est coupable.

Jack: Non, il nous a peut-être menti, c’est tout qu’on sait pour l’instant.

Malek: N’est pas une preuve suffisante ?

Sam: Cet appareil n’est pas infaillible, il donne quelques fois des réponses fausses. On en a fait l’expérience.

Malek: Vous étiez prêt à vous en remettre à cet appareil quand il s’agissait de tester les miens.

Sam: Mais l’hostilité manifeste d’Artok envers la Tok’ra a pu fausser les résultats.

Malek: C’est l’hostilité dont vous parlez qui a tué O’ker.

Jack: Nous n’avons qu’à vérifié son alibi.

Sam: Le colonel a raison, peut-être que quelqu’un a vu Artok en train de manger.

Teal’c: Mais les Tok’ra et les jaffas se sont regroupés chacun à un bout du camp.

Malek: La parole d’un autre jaffa ne disculpera pas l’accusé.

Jack: Je m’en doutais. Donc, on ne prendra une décision qu’après l’autopsie.

Malek: Pourquoi ?

Jack: Parce qu’on ne déclare pas un homme coupable simplement parce qu’une lampe est devenue rouge.

Malek: Et ça va prendre combien de temps ?

Sam: Difficile à dire.

Jacob: Seule l’autopsie donnera des preuves tangibles de l’innocence ou de la culpabilité d’Artok.

Jack: Voilà et en attendant il restera enfermé. Je vous en donne ma parole.

Brat’ac: Vous avez aussi la mienne.

Malek: Bien des Tok’ra sont morts ces derniers jours alors un décès supplémentaire au moment où nous nous pensions en sécurité, c’est une tragédie.

Jack: Oui, je comprends.

 

Dans une autre tente

Janet: Le visage présente un hématome du côté droit, ce qui me laisse penser que son meurtrier a du l’empêcher d’appeler au secours, en plaquant sa main sur sa bouche dès l’instant où il est passé à l’attaque. Puis, il a immédiatement frappé le haut de la nuque avec une arme blanche de forme irrégulière. La lame a sectionné la colonne vertébrale de l’hôte entre la première et la seconde cervicale. Du même coup, la moelle épinière du symbiote a également été tranché nette entre la trente-troisième et trente-quatrième vertèbre préqueloacal.

Jacob: Donc ils sont tout les deux morts sur le coup.

Brat’ac: L’assassin n’est pas un jaffa.

Sam: Qu’est-ce qui vous fait dire ça ?

Teal’c: Les jaffas ne tuent pas de cette façon.

Malek: Est-ce que vous voulez dire que les vôtres sont incapable de faire ça ?

Brat’ac: Non, mais il ne s’y prendrais pas de cette manière. Les miens règlent leur différend face à face et non par surprise.

Malek: Il est du se dire qu’il n’avait aucune chance en combat loyal.

Teal’c: Je dirais plutôt que c’est un Tok’ra ou un goa’uld qui a commis ce meurtre.

Malek: C’est ridicule.

L’alarme retentit. Ils se dirigent vers la cellule du jaffa. Il est mort.

Janet: C’est diffèrent, cette fois c’est de face qu’il a été attaqué. Par contre, il a bien été tué par une arme blanche lui aussi.

Sam: La même ?

Janet: Possible, mais pour en être sûr il faut d’abord que j’examine les tissus touchés.

Jack: Quand on l’a trouvé la cellule était fermée ?

Un militaire: Oui, mon colonel.

Jack: Vous avez entendu quelque chose ?

Le militaire: Rien, mon colonel.

Sam: Il serait tout de même très étonnant que l’agresseur est crocheté la serrure, l’ai poignardé sans qu’il se défend et qu’il soit tranquillement repartit en fermant derrière lui. On a dû l’attaquer à travers les barreaux et la force du coup a dû le projeter vers l’arrière, jusqu’au fond de la cellule.

Janet: Mais si on l’a attaqué de face, pourquoi il ne s’est pas débattu ?

Jack: Qu’est ce qu’il faisait là devant les barreaux ?

Teal’c: Cela ne ressemble pas à un jaffa de compromettre ainsi sa propre sécurité.

Malek: Alors il connaissait l’assassin et il lui faisait confiance.

 

A l’extérieur

Rak’nor: Artok est mort. Hier, il vous a aidé à porter vos blessées et pour le remercier, vous l’avez assassiné.

Teal’c: L’heure n’est pas à la discorde mon frère.

Rak’nor: Tu sais qu’ils l’ont tué.

Teal’c: Rien ne le prouve.

Malek: Il y a une chose dont je sois sûr, l’assassin n’est pas un Tok’ra. C’est vous qui portez des couteaux à la ceinture.

Rak’nor: Parce qu’il faut bien se défendre. Surtout quand on est entouré d’ennemi Tok’ra. Lui, il n’a pas pu se défendre.

Chacun pointe son arme sur le camp adverse.

Jacob: Malek !

Jack: Excusez-moi, vous voulez bien me dire ce qu’il vous prend là ? Quoi personne ne me répond ? Il faudrait que tout le monde pose son arme, doucement.

Brat’ac: Teal’c, O’Neill.

Jack: Teal’c si on l’allez voir ce qu’il nous veut. Pendant ce temps là vous autres, vous ne bougez pas surtout.

Brat’ac: Des empreintes, elles sont fraîches. Une personnes seule est partie en courant.

Malek: Une personne vous dites jaffa ou Tok’ra ?

Brat’ac: Comment voulez-vous que l’on sache ?

Jack: Bon ben, on va recenser tout les gens présent.

 

Jack: Ecoutez-moi, s’il vous plaît. Alors la bonne nouvelle, c’est qu’on n’a plus a se soupçonné les uns les autres, personne ne manque à l’appel. Le fuyard n’est pas des nôtres, par contre, ça implique qu’il y ai sur cette planète avec nous, quelqu’un ou quelque chose je devrais dire qui n’a que de bonnes intentions à notre égard.

Brat’ac: Nous fouillerons la zone par groupe de trois. Il y aura un Tok’ra, un jaffa et un tau’ri dans chaque groupe.

Jack: Notre ennemi a essayé de nous montrer les uns contre les autres. Mais il va s’en prendre à nous directement, maintenant qu’on le recherche. Alors, ne le prenez pas à la légère. Allez en route.

 

Dans la forêt

Teal’c (par radio): O’Neill.

Jack: Teal’c, je vous écoute.

Teal’c: Nous venons de retrouver le groupe du capitaine Green, ils sont morts.

Jack: Et il n’y a pas d’indice ?

Teal’c: Ils ont du être tué séparément puis on a rassemblé leur corps ici.

Jack: Bien reçu, quelle est votre position ?

Teal’c: A l’est de la crique, près des deux collines.

Jack: Attendez une minutes, je crois qu’il se passe quelque chose. Carter, rejoignez le groupe de Teal’c et bouclez le périmètre.

Sam: A vos ordres.

Brat’ac et Malek se font attaquer. Malek s’enfuit.

Jack: Chut ! Dites-moi ce qui s’est passé ?

Malek: J’ai été forcé de fuir, c’était la seule solution.

Jack: Où est Brat’ac ?

Malek: Il a été tué.

Teal’c: Donnez-moi une seule raison de ne pas vous tuer.

Malek: Je n’ai absolument rien pu faire. L’ennemi l’a entraîné dans la forêt.

Teal’c: Vous auriez dû les poursuivre. Maître Brat’ac aurait pu être sauvé.

Malek: J’ai pensé qu’il serait plus important de prévenir le colonel.

Rak’nor: Comment faire confiance aux Tok’ra s’ils abandonnent les jaffas au milieu des batailles ?

Malek: ça n’aurait rien changé que je reste là-bas. Je serais mort, c’est tout.

Jacob: Jack, aidez-le s’il vous plaît !

Jack: Teal’c stop.

Jacob: Teal’c ne faites pas ça. Brat’ac aurait préféré que nous restions uni.

Jack: Ouais c’est vrai Teal’c.

Teal’c: Oh ! !

Malek: Brat’ac m’a poussé sur le côté juste avant l’attaque. Je ne sais pas comment il a fait pour percevoir la présence de l’ennemi puisqu’il était invisible.

Rak’nor: Invisible ?

Sam: Nirtti maîtrise ce genre de technologie. Si ça se trouve, elle a traversé la porte avec les Tok’ra. L’invisibilité expliquerait pourquoi Artok ne s’est pas défendu et comment l’armée d’Anubis a franchi le système de sécurité de votre base. C’est le genre d’exploit à la portée d’un ennemi invisible.

Jack: Nirtti qu’est ce qu’elle peut me fatiguer celle-là.

Jacob: ça m’étonnerait qu’elle se soit allier à Anubis. Les autres l’ont banni.

Sam: Quelque soit notre assassin, il dispose d’un camouflage optique perfectionné. Pour contrer ce genre de technologie, on aurait besoin d’arme interface.

Malek: Avez-vous les moyens de produire une sorte de champ élétro-magnétique haute fréquence ?

Sam: Oui, si je modifie la courbe de réponse de fréquence du réacteur à naquada.

Malek: Pour une gamme de fréquence de quatre à sept cent nanomètre

Sam: ça pourrait suffire à ramener les particules défassé par le camouflage vers le spectre visible.

Jack: Carter ?

Sam: Le principe du camouflage est de…

Jack: Vous essayez de me dire que vous pouvez faire apparaître l’homme invisible ?

Sam: Oui, mon colonel.

Jack: C’est tout ce que je veux savoir.

Jacob: On le fait apparaître et on tire à vue.

Jack: Parfait.

Malek: Je vais vous aider.

Jack: Bon on rentre, on a du boulot.

 

Au camp

Sam: Il va falloir installer le réacteur au milieu du camp.

Jack: Allez-y, tous les autres vous montez la garde. Bon, écoutez-moi, l’ennemi que nous affrontons dispose d’un équipement qui peut le rendre ou la rendre invisible. Il ou elle a peut être traversé la porte hier en même temps que les Tok’ra.

Jacob: Cet ennemi a cherché a nous montré les uns contre les autres. Mais sa petite ruse ne fonctionnera plus puisque nous avons à quoi nous en tenir à présent.

Teal’c: Brat’ac a été tué et il sera mort en vain si nous continuons à nous déchirer. Nous devons donc nous unir pour vaincre notre ennemi.

Jack: Eh débrouillez-vous pour empêcher l’homme invisible d’approcher de cet escalier. Est- ce que c’est clair ?

Pierce: Oui, colonel.

Teal’c: Si la créature parvient à s’enfuir, nous devrons abandonner cette base.

Jack: Ouais je sais.

 

Dans la tente

Janet: Aucun doute, c’est la même arme qui a tué les deux premiers. Pour les autres, ça reste à confirmer. Dans le cas du jaffa, la lame a d’abord détruit la larve du symbiote avant de remonter jusqu’au cœur de l’hôte, les deux sont morts instantanément.

Jack: Nittri a fait des progrès.

Teal’c: L’assassin n’est pas Nitrri. C’est un ash’rak, les ash’rak sont des tueurs professionnels goa’ulds aussi impitoyable que puissant. Celui-ci doit obéir à Anubis.

Janet: Ce n’était pas un de ces tueurs qui s’était infiltré au sgc qui avait essayé de tuer le major Carter ?

Teal’c: Si en effet, il avait réussit à assassiner Jolinar, le symbiote Tok’ra du major.

Jack: Mais il n’était pas invisible celui-là.

Teal’c: Lorsque j’ai servi Apophis, j’ai vu des dizaines de jaffas se faire tuer de manière que le docteur Fraiser nous a décrite. Ils travaillaient dans les mines de naquada à Akavion. Apophis a fait fermé les galeries. En les rouvrant deux semaines plus tard, on nous retrouvé le corps d’une seul et unique ash’rak. Il avait suffit d’un pour tuer des dizaines des nôtres.

Janet: S’il est si puissant que ça, pourquoi fait-il autant de cinéma au lieu de nous massacrer ?

Jack: Il nous laissait faire le travail.

 

A l’extérieur

Rak’nor: Si seulement Brat’ac était encore là.

Jack: Ouais. Carter, où en êtes vous ?

Sam: ça y presque, mon colonel. Le réacteur n’a pas été conçu pour produire une gamme de fréquence aussi élevée.

L’ennemi attaque.

Jack (par radio): Que le personnel médical vienne ici de toute urgence. Teal’c ça va ?

Pierce: Mon colonel, l’ennemi a réussit à me voler mon émetteur GDO pendant la fusillade.

Jack: Quoi !

Pierce: Je suis vraiment désolé, mon colonel. Un des blessé a été touché par un de nos propres tirs.

Jack: Bon calmez-vous et rétablissez un périmètre de sécurité près de la porte.

Pierce: Je voudrais essayer de le poursuivre, mon colonel.

Jack: Négatif, c’est exactement ce qu’il voudrait. Gardez-moi cette porte et que chaque sentinelle a une ligne de tir bien dégagé.

Pierce: A vos ordres.

Malek: Nous devrions fuir ce monde avant la prochaine attaque.

Jack: Il a volé un émetteur GDO, c’est notre planète qui est en danger.

Malek: Colonel, vous avez vu de quoi il est capable.

Jack: Oui, oui, j’ai vu. C’est pour ça que je veux faire garder cette porte par tout les soldats valides et ça concerne les Tok’ra autant que les jaffas.

Malek: Colonel.

Jack: Allez aider le major. Pff, pas vrai.

Rak’nor: Il agit comme un lâche et non comme un guerrier.

Teal’c: Patience, Rak’nor. Comme l’aurait dit maître Brat’ac avant le combat, tu dois aiguiser tes sens.

Jacob: ça y est, Sam ? Malek, quelle est la longueur d’onde ?

Malek: Deux cents nanomètre.

Jacob: On est encore dans l’ultra violet.

Sam: Il faut atteindre quatre cent nanomètre pour commencer à voir quelque chose.

Malek: Si jamais nous périssons tous, il n’y aura plus personne pour continuer le combat.

Rak’nor: Les jaffas sont prêt à se battre au côté des Tok’ra et même à mourir avec eux si besoin est.

Sam: Malek, la longueur d’onde ?

Malek: Quatre cent vingt nanomètre.

Sam: Je déploie le champ d’énergie en commençant à cinquante pour cent de nos capacités.

Jack: Waouh, y’a que moi qui est ressenti ça ?

Sam: C’est le champ électromagnétique qui donne ce frisson mais ne vous inquiètes pas c’est absolument sans danger, mon colonel.

Jack: J’ai adoré ça, c’est très agréable.

Malek: Le flux est sûrement trop faible pour contrebalancer les effets du camouflage mais si on augmente la puissance du champ électromagnétique, le réacteur va s’épuiser.

Jack: Carter, maximum.

Sam: Oui, mon colonel. On passe à cent pour cent de nos capacités.

Le ash’rak attaque.

Pierce: Restez en position !

Jack: Carter, votre jouet n’est pas cassé ?

Sam: Non, mon colonel. Il faut que je le rebranche, c’est tout.

Pierce: Serrez les rangs !

Teal’c: Attention Rak’nor !

Jack: Tout le monde à terre !

Le ash’rak attaque et maître Brat’ac le tue.

Rak’nor: Maître Brat’ac.

Jack (par radio): Fin de l’alerte, on a eu l’homme invisible.

Pierce (par radio): Compris, colonel.

Janet: C’est miraculeux que vous soyez encore en vie.

Brat’ac: Oui, je sais. Cet ash’rak avait laissé pour mort. Je ne pouvais plus bouger, je suis resté inconscient pendant longtemps. Mon symbiote a soigné mes blessures. Dès que j’ai pu marcher, je suis revenu.

Jack: Bon timing.

Malek: Vous m’avez sauvé la vie deux fois. J’espère seulement qu’un jour j’aurais l’honneur d’en faire autant . Pardonnez-moi.

Brat’ac: Ce poignard a réussi là où nous avons tous échoué. Sa lame nous a unit, c’est par cette lame qu’a été répandu le sang des jaffas, des Tok’ra ainsi que des Tau’ri. Ce poignard a fait de nous des frères, instrument de mort il nous a pourtant rapproché. En nous attaquant tous, il nous a forcé à nous unir pour que jamais plus se répand le sang des nôtres.

 

Générique de fin

Ecrit par sabrina57 

Teaser | Instructions | Tableaux des vols
HypnoCup

Quel est le meilleur médecin ?

Clique ici pour voter

Activité récente

Volontariat
18.03.2017

Sondages
26.01.2017

Le Survivor
24.01.2017

Les Répliques
08.01.2017

Nemesis
06.03.2017

La pluie de feu
05.03.2017

Trahisons
05.03.2017

Filmographie
02.03.2017

S05E17 Impact
23.02.2017

Actualités
Les séries Stargate

Les séries Stargate
"" A l'occasion des 20 ans de Stargate SG-1 le 27 juillet 2017, HypnoMag prépare un dossier sur...

Teryl Rothery dans téléfilm de Tf1
L'actrice teryl Rothery inoubliable Dr Janet Fraiser est présente dans un téléfilm inédit en france...

[Jeu] Podium de la semaine

[Jeu] Podium de la semaine
Depuis hier et jusqu'au 25 Août, venez voter pour votre "Carter" favoris !!!!! Notre talentueuse...

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate

Roland Emmerich revient sur le reboot de Stargate
A l'occasion d'une interview qui s'est tenue en début de semaine, Roland Emmerich a pu revenir sur...

[TV] Piège à domicile

[TV] Piège à domicile
[TV] Piège À Domicile avec Richard Dean Anderson & Marg Helgenberger; aujourdhui à 15:20 sur...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Saison 10 : Quels est votre épisode préféré parmi ceux proposés ? (2eme partie)

Afficher plus d'informations

Total : 7 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoChat

Sonmi451 (14:34)

et toi?

CastleBeck (14:34)

Pourrait aller mieux, mais Ca va...

Sonmi451 (14:36)

oh?

CastleBeck (14:39)

Probleme d'eau chaude depuis une semaine et je veux prendre une douche pas glacée....

Sonmi451 (14:40)

ha tu as pas moyen de faire chauffer de l'eau sur une plaque électrique par exemple?

CastleBeck (14:42)

Oui, mais pas l'idéal pour une douche ou un bain.... surtout en tenant compte de la petitesse de mes casseroles.

Sonmi451 (14:42)

ha crotte

Sonmi451 (14:42)

ça va bientôt être réparer?

CastleBeck (14:45)

Quand je vais avoir réussis à parler à quelqu'un qui soit retourné ses appels, soit ne me dit pas qu'il peut pas m'aider...

Sonmi451 (15:31)

ha ok

Sonmi451 (15:32)

désolé je me suis perdue dans mon visionnage

CastleBeck (15:38)

Pas de problème... je suis occupée ailleurs aussi en même temps
Et tu visionnes quoi?

Sonmi451 (15:57)

urgences saison 14

Sonmi451 (15:57)

et je vole aussi et toi?

CastleBeck (16:02)

Aucun vol prévu ce matin... je viens de passer de temps à essayer de contacter quelqu'un pour mon eua. La je prends une pause devant Chicago Fire

CastleBeck (16:03)

Et après, boulot et ménage et truc ennuyant du genre

Sonmi451 (16:08)

ok ^^

Sonmi451 (16:08)

et tu peux aller chez personne pour prendre un douche chaude?

CastleBeck (16:14)

Avec des horaires opposes, cest compliqu daller chez des gens.

Sonmi451 (16:20)

ok ^^

julie39 (19:28)

Salut

serieserie (19:28)

salut

julie39 (19:29)

Tu connais 7 à la maison ?

serieserie (19:29)

oui

julie39 (19:30)

Tu aime ?

serieserie (19:30)

oui ça va

julie39 (19:31)

C'est ma série du moment

serieserie (20:01)

ah oui ça fait un bail que j'ai pas vu

serieserie (21:26)

Y a personne ce soir?

CastleBeck (22:28)

Euh, moi, je travaille.... Je te fais un coucou en passant, entre deux élèves

cometchat1 (08:53)

Ok

cometchat1 (08:53)

Test

cometchat1 (09:29)

Test

cometchat1 (09:29)

Ok

cometchat1 (09:30)

Ok

cometchat1 (09:30)

Test

cometchat1 (10:23)

Ok

cometchat1 (10:23)

Test

cometchat1 (10:24)

Ok

cometchat1 (10:24)

Test

cometchat1 (10:29)

Ok

cometchat1 (10:29)

Test

cometchat1 (10:32)

Test

cometchat1 (10:32)

Ok

cometchat1 (10:49)

Ok

cometchat1 (10:49)

Test

cometchat1 (10:49)

Ok

cometchat1 (10:49)

Test

cometchat1 (10:50)

Ok

cometchat1 (10:50)

Test

cometchat1 (10:50)

Ok

cometchat1 (10:50)

Test

cometchat1 (11:14)

Test

cometchat1 (11:14)

Ok

cometchat1 (11:29)

Test

cometchat1 (11:29)

Ok

Locksley (11:44)

HypnoCup : allez, allez, on vient faire un petit clic pour départager Alex et Greg ! Faites-nous exploser le nombre de votants pour cette finale ! Et cometchat1 peut même voter en passant faire ses tests

cometchat1 (11:47)

Ok

cometchat1 (11:47)

Test

kystis (21:44)

N'oubliez pas de voter dans préférence !! Merci

Rejoins-nous !

Ou utilise nos Apps :

Disponible sur Google Play